COMMENT IMMIGRER AU CANADA EN TANT QUE TRAVAILLEUR ?

  Le Canada fait partie des pays les plus demandés en termes d’immigration, pour plusieurs raisons : éducation de haute qualité, santé universelle, opportunités d’emploi, diversité culturelle et religieuse… 

En tant que travailleur et en fonction de votre situation actuelle, vous avez différentes possibilités d’immigrer au Canada[1].
Ainsi, dans cet article, nous reviendrons point par point sur les différentes opportunités qui s’offrent à vous en tant que travailleur[2].

Nous étudierons dans un premier temps, les programmes d’immigration au niveau fédéral à savoir l’Entrée Express, le programme dédié aux travailleurs autonomes ainsi que le programme de visa pour le démarrage d’entreprise. Ces programmes vous permettront d’immigrer dans toutes les provinces sauf au Québec (I).

Ensuite, nous aborderons les programmes créés pour les jeunes a à savoir le Permis Vacances Travail et le permis Jeunes Professionnels qui permettent d’immigrer plus facilement que les autres programmes et ce de partout au Canada y compris au Québec (II).

Enfin, seront appréhendés les programmes spécifiques à la province du Québec à savoir le programme du Québec pour les travailleurs permanents, pour les travailleurs temporaires et pour les gens d’affaires (III).


I. LES PROGRAMMES DE TRAVAILLEUR AU NIVEAU FÉDÉRAL HORS QUÉBEC


A. L’ENTRÉE EXPRESS


L’Entrée Express est un processus de demande destiné aux immigrants qualifiés souhaitant s’établir de manière permanente au Canada. 
Il est à noter que ce programme permet d’habiter à l’extérieur de la province de Québec.[3]

Entrée express gère les demandes de trois programmes d’immigration économique : 

1. Programme des travailleurs qualifiés

2. Programme des travailleurs de métiers spécialisés

3. Catégorie de l’expérience professionnelle 

La plupart des demandes d’Entrée Express sont traitées en 6 mois à partir de la date à laquelle votre demande sera complétée, délai qui pourra être rallongé du fait de la situation sanitaire.

1. PROGRAMME DES TRAVAILLEURS QUALIFIÉS

Le programme Entrée Express comporte des exigences minimales concernant : 

  • L’expérience de travail qualifié: il est nécessaire que vous ayez eu une expérience de travail qualifié, c’est à dire que vous ayez occupé un emploi correspondant à un des emplois prévus par la Classification nationales des professions (« CNP ») A, B ou 0 établie par le gouvernement Canadien. 
    Cette expérience doit avoir été acquise au cours des 10 dernières années et doit comporter au moins 1 année de travail continu à temps plein ( 30 heures par semaine pendant 12 mois soit 1560 heures) ou à temps partiel (il est nécessaire d’arriver au total de 1560 heures). 
    L’expérience d’un travail étudiant peut également être prise en compte s’il satisfait aux exigences générales du programme d’entrée express.
  • Les compétences linguistiques: pour être éligible à l’Entrée Express, vous devez passer un test de langues approuvés en français et/ou en anglais. 
  • Les études: vous devez avoir un diplôme, grade ou certificat de métier ou d’apprenti équivalant à un diplôme d’un établissement d’enseignement secondaire ou post-secondaire canadien.

Si vous remplissez toutes les exigences minimales, le service d’immigration évaluera également :

  • Votre âge, vos études, votre expérience au travail, le fait que vous ayez ou non une offre d’emploi valide, vos compétences linguistiques en français ou en anglais, votre faculté d’adaptation, votre preuve de fonds suffisant pour vous établir au Canada avec votre famille, à moins que vous ayez le droit de travailler légalement au Canada ou que vous ayez une offre d’emploi valide d’un employeur au Canada. 

Tous ces facteurs sont évalués dans une grille de 100 points utilisée pour évaluer l’admissibilité au programme d’entrée express. La note de passage actuelle, pour obtenir est de 67 points. 

2. PROGRAMME DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS

Le Programme des travailleurs de métiers spécialisés s’adresse aux travailleurs qualifiés qui veulent devenir résidents permanents en raison de leur qualification dans un métier spécialisé. 

Les exigences minimales sont comparables à celles pour les emplois qualifiés, mais diffèrent en substance : 

  • L’expérience de travail qualifié: les métiers spécialisés sont classés dans des groupes spécifiques de la CNP  (métiers de l’industrie, de l’électricité, secteurs des ressources naturelles, chefs et cuisiniers, bouchers et boulangers etc). 
    Vous devez également avoir acquis au moins 2 ans d’expérience de travail à temps plein (ou une expérience équivalente à temps partiel) dans un métier spécialisé au cours des 5 années précédant votre demande. 
  • Les compétences linguistiques: vous devez passer des tests de langues approuvés, en français et/ou en anglais. 
  • Les études: il n’y a pas d’exigence mais vous pouvez apporter la preuve d’un diplôme, grade ou certificat de métier ou d’apprenti équivalent à un diplôme d’un établissement d’enseignement secondaire ou post-secondaire canadien pour améliorer votre admissibilité.  
  • L’offre d’emploi: pour être admissible à ce programme, vous devez avoir soit une offre d’emploi à temps plein valide pour au moins 1 an ou un certificat de qualification dans ce métier spécialisé délivré par une autorité provinciale, territoriale ou fédérale canadienne. 

Vous devrez également démontrer une preuve de fonds à moins que vous ayez le droit de travailler légalement au Canada ou que vous ayez une offre d’emploi valide d’un employeur au Canada.

Dans le cadre du Programme de travailleurs spécialisés, la province dans laquelle vous souhaitez vous installer évaluera votre demande. Pour cette évaluation vous devrez probablement vous rendre dans la province ou avoir à trouver un employeur au Canada pour obtenir l’expérience et la formation requises. 

3. CATÉGORIE DE L’EXPÉRIENCE CANADIENNE

La catégorie de l’expérience canadienne est destinée aux travailleurs qualifiés qui ont de l’expérience de travail au Canada et qui souhaitent devenir résidents permanents. 

  • L’expérience de travail qualifié: vous devez avoir acquis au moins 1 an d’expérience de travail qualifié au Canada au cours des 3 dernières années avant de présenter votre demande c-à-d avoir cumulé au moins 1560 heures de travail à temps plein ou à temps partiel lorsque vous aviez le statut de résident temporaire et que vous étiez autorisé à travailler. 
  • Les compétences linguistiques: vous devez passer un ou des tests de langue en anglais et/ou en français approuvés.
  • Les études: il n’y a pas d’exigence en matière d’études. Néanmoins, la preuve d’un diplôme, grade ou certificat de métier ou d’apprenti équivalant à diplôme d’un établissement d’enseignement secondaire ou post-secondaire canadien permettra d’améliorer votre admissibilité.

B. TRAVAILLEURS AUTONOMES AU NIVEAU FÉDÉRAL


Le programme d’immigration des travailleurs autonomes vous permet d’immigrer au Canada de façon permanente si vous possédez une expérience utile dans des activités culturelles ou sportives. 

Pour immigrer en tant que travailleur autonome, vous devez : 

  • Posséder une expérience utile – il faut que vous ayez au moins 2 années d’expérience acquises au cours des 5 dernières années dans le domaine des activités culturelles ou des activités sportives; 
  • Avoir l’intention de créer votre propre emploi au Canada; et
  • Remplir les critères de sélection établis pour le programme : l’expérience, la scolarité, l’âge, les compétences linguistiques et la capacité d’adaptation. 
  • Remplir les exigences concernant, entre autres, l’examen médical et le filtrage de la sécurité.

Le délai de traitement des demandes dans le cadre de ce programme est de 34 mois


C. PROGRAMME FÉDÉRAL DE VISA POUR LE DÉMARRAGE D’ENTREPRISE


Il est également possible d’immigrer au Canada en démarrant une entreprise et en créant des emplois ou en offrant du soutien à des entrepreneurs novateurs.

Les demandeurs peuvent recevoir un financement, des conseils et une expertise pour l’ouverture et l’exploitation de leur entreprise au Canada par le biais d’organisations du secteur privé au Canada appelées « Organisations désignées » par le gouvernement du Canada. 

Pour être éligibles, les demandeurs d’un visa pour démarrage d’entreprise doivent remplir les conditions suivantes : 

  • Avoir une entreprise admissible : Première condition : Il faut qu’au moment où vous obtenez l’engagement d’une organisation désignée, chaque demandeur détienne au moins 10% des droits de vote rattachés aux actions de la société & que l’organisation désignée et les demandeurs détiennent conjointement plus de 50% des droits de vote rattachés aux actions de la société. Deuxième condition : Au moment où vous obtenez votre résidence permanente, vous devez constituer une société au Canada, y assurer la gestion active et continue de l’entreprise depuis le Canada et un part essentielle des activités doit être menée au Canada;
  • Obtenir une lettre d’appui d’une Organisation Désignée ;
  • Répondre à des exigences linguistiques – comme pour les demandes d’Entrée Expresse, vous devez passer un test de langues en français et/ou en anglais;
  • Apporter suffisamment d’argent pour vous établir: Vous devez prouver que vous avez assez d’argent pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille lors de votre arrivée au Canada[4].
Le délai de traitement des demandes dans le cadre de ce programme est de 12 à 16 mois.

NB : pendant que votre demande de résidence permanente est traitée, vous pouvez présenter une demande de permis de travail temporaire pour venir démarrer votre entreprise au Canada. 

 

II. L’EXPERIENCE INTERNATIONALE CANADIENNE POUR LES JEUNES : LE PVT & LE PERMIS JEUNES PROFESSIONNELS


L’initiative « Expérience Internationale Canada » (EIC) s’adresse aux jeunes âgés des 18 à 29, 30 ou 35 ans (selon leur nationalité) souhaitant voyager et/ou acquérir une expérience professionnelle partout Canada de manière temporaire.

Le programme EIC est composé de plusieurs catégories : le Permis Vacances Travail (« PVT »), le Permis Jeunes Professionnels (« JP« ) et les Stages Coop International. Les deux premiers permis, destinés à des travailleurs, seront abordés dans cet article. 

Selon votre nationalité, vous avez accès à un, deux ou trois de ces catégories. Les français ont accès à ces 3 catégories. Les PVT et les JP ne sont pas cumulables, autrement dit si vous avez déjà obtenu un PVT ou un permis JP avant 2015, vous ne pourrez que présenter une demande à la catégorie Stage et vice-versa. 

 

  1. LE PERMIS VACANCES TRAVAIL (PVT)


Le PVT est un permis de travail « ouvert », ce qui signifie que vous avez la possibilité de travailler au Canada pour un ou plusieurs employeurs. Vous pourrez ainsi  partir au Canada pendant 1 ou 2 ans maximum (selon votre nationalité) pour voyager et/ou travailler. 

Il existe plusieurs conditions pour être admissible à un PVT : 

  • Vous devez avoir entre 18 et 35 ans (30 ans pour les Belges) au moment de votre demande de permis ;

  • Vous devez détenir un passeport en cours de validité et délivré par un pays signataire d’un accord de PVT avec le Canada ;

  • Vous devez disposer de l’équivalent de 2500$ CAD sur votre compte bancaire;

  • Vous ne devez pas avoir déjà obtenu un PVT Canada par le passé sauf exceptions;

  • Vous devez souscrire une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement valide pour la durée du séjour.

  • Vous pourrez vous inscrire au bassin des candidat sans avoir d’offre d’emploi. Cependant du fait de la pandémie du Covid-19, vous devez obtenir une offre d’emploi afin d’obtenir une invitation pour le PVT Canada.

Votre demande doit se faire en plusieurs étapes

1. Dans un premier temps, vous devez créer un compte sur le site de l’immigration canadienne, canada.ca puis soumettre gratuitement une candidature dans la catégorie PVT du programme EIC. 

2. Une fois votre candidature soumise, vous devez trouver une employer prêt à vous embaucher au Canada pour obtenir une invention à présenter votre demande. Lorsque vous aurez trouvé un emploi, vous devrez avertir les autorités canadiennes que vous disposez d’une offre d’emploi puis attendre d’obtenir une invitation à présenter une demande (IPD) pour passer à l’étape suivante.

3. Une fois votre invitation reçue, vous n’avez que 10 jours pour l’accepter ou la décliner. Dans l’hypothèse où vous ne recevriez pas d’invitation, vous pourrez vous réinscrire dans le bassin de candidats l’année suivante. 

4. À partir du moment où vous acceptez votre invitation, vous disposerez de 20 jours pour finaliser votre demande. Vous devrez fournir un certain nombre de documents et payer les frais de participation (314$ pour le PVT). 

5. Dans les 24 heures suivant la soumission de votre demande de permis de travail, vous recevrez une lettre d’instruction vous invitant à fournir vos données biométriques. Vous disposez alors de 30 jours pour vous rendre dans un Centre de Réception des Demandes de Visa du Canada pour faire vérifier votre identité et fournir vos données biométriques. 

6. Dans un délai de 8 semaines maximum, vous devriez recevoir une « lettre d’introduction au point d’entrée », aussi appelée « lettre de correspondance », qui vous permettra d’entrer sur le territoire Canadien. Votre PVT Canada est valable pendant 12 mois à partir de la date d’émission de votre lettre d’introduction sinon elle sera annulée.


  1. LE PERMIS JEUNES PROFESSIONNELS (« JP »)

À l’inverse du PVT, le permis Jeunes professionnels est un permis de travail « fermé », autrement dit une fois au Canada, vous ne pourrez travailler que pour un seul et unique employeur, celui qui aura fait avec vous les démarches d’obtention de votre permis de travail. 

Les conditions de participation à la catégorie JP sont similaires à celles de la catégorie PVT, vous devez : 

  • Etre âgé de 18 à 35 ans;

  • Disposer d’un passeport d’un Etat ayant signé un accord EIC avec le Canada;

  • Avoir souscrit une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement et disposer de 2500$ CAD minimum sur votre compte en banque. 

 

Le permis JP exige néanmoins des conditions spécifiques relatives à votre emploi

  • Vous devez avoir une offre d’emploi au Canada, dans votre champ de compétences c’est-à-dire en lien direct avec vos études ou votre carrière;

  • Votre emploi doit être rémunéré et vous ne pouvez pas travailler à votre propre compte;

  • Votre emploi doit être classé dans les catégories A, B ou 0 de la CNP. Votre emploi peut également être de niveau C si vous joignez à votre demande un diplôme, un certificat ou un grade d’études postsecondaires. 

La procédure de demande se déroule de la façon suivante : 

1. Comme pour le PVT, vous devez créer un compte sur le site de l’immigration canadienne et vous inscrire dans le « bassin de candidats » du permis Jeunes Professionnels. 

2. Vous devez ensuite attendre de recevoir une Invitation à Soumettre une Demande (« IPD ») une fois avoir prouvé que vous avez bien trouvé un emploi au Canada. 

3. Une fois l’IPD reçue, vous disposez d’un délai de 10 jours pour accepter la demande. Si vous l’acceptez, vous disposez de 20 jours pour finaliser votre demande. Vous devrez remplir un formulaire en linge, joindre des documents et payer les frais de participation, qui s’élèvent à 241$ pour le permis JP. Pendant cette période, votre employeur doit déposer votre offre d’emploi sur le site de l’immigration canadienne. Il devra payer 230$ de frais de conformité de l’employeur et fournir des informations sur le poste que vous allez occuper.

4. Une fois ces démarches effectuées, l’employeur obtenir un « numéro d’offre d’emploi » dont vous aurez besoin pour compléter votre demande de permis JP. Pour obtenir un JP, votre employeur n’aura pas besoin de faire une Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT). 

5. Une fois que vous aurez transmis l’intégralité des documents, vous recevrez sous 24h une lettre d’instruction pour que vous effectuiez la collecte de vos données biométriques. Sous 30 jours, vous devez vous rendre dans un centre habilité par le Canada pour effectuer cette démarche. 

6. Une fois vos données biométriques transmises, les autorités canadiennes étudieront votre demande de permis de travail et sous 8 semaines maximum elles vous transmettront leur décision finale. Si votre demande de permis de travail est accepté, vous recevrez une lettre d’introduction/de correspondance que vous devrez présenter à votre arrivée. 

 

Le permis JP vous permettra d’acquérir de l’expérience professionnelle qui sera utile pour une demande de résidence permanente au Canada via la catégorie de l’expérience canadienne via Entrée Express après un an d’expérience canadienne pour immigrer en dehors du Québec voir détails I.A ou le Certificat de Sélection du Québec via le Programme de l’Expérience Québécoise pour immigrer au Québec après deux ans d’expérience voir détails III.C.


III. LES PROGRAMMES D’IMMIGRATION SPÉCIFIQUES A LA PROVINCE DU QUÉBEC


La province du Québec propose plusieurs voies d’immigration pour les personnes désirant s’y installer, procédures d’immigration qui sont distinctes du système prévu au niveau Fédéral.


Le Québec propose ainsi une procédure pour les:

A.Travailleurs permanents qualifiés;

B.Travailleurs temporaires;

C. Programme de l’expérience québecoise – pour les étrangers déjà au Québec;

D.  Gens d’affaires.

A. PROGRAMME DU QUÉBEC POUR LES TRAVAILLEURS PERMANENTS


Le Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés (PRTQ) permet d’immigrer au Québec de façon permanente pour y travailler sans avoir encore d’employeur avant d’arriver sur le sol Canadien.

Pour accéder à ce programme, vous devez dans un premier temps remplir une déclaration d’intérêt à immigrer au Québec. Pour ce faire vous devez avoir 18 ans ou plus et avoir l’intention de résider et de travailler au Québec. Vous devrez également fournir des renseignements sur votre parcours scolaire, professionnel, sur vos connaissances en anglais et en français ainsi que sur votre situation familiale.

Une fois toutes vos informations étudiées, si votre profil correspond aux besoins du Québec vous recevrez une invitation à présenter une demande de sélection permanente. Vous devrez fournir des informations et documents complémentaires et payer les frais pour l’examen de votre demande.


Après l’examen de votre demande, il y a trois possibilités :

Votre demande est acceptée, auquel cas vous recevrez votre Certificat de sélection du Québec (CSQ);

Votre demande est refusée, notamment si vous n’avez pas rempli toute les conditions du programme ou que vous n’avez pas transmis tous les documents demandés dans le format et le délai donné;

-Vous pourrez présenter des documents ou justifications permettant de bonifier votre demande, qui sera réexaminée une fois ces pièces complémentaires transmises;

Le délai de traitement de votre demande pour ce programme est de 15 à 17 mois.

 

B.PROGRAMME DU QUÉBEC POUR LES TRAVAILLEURS TEMPORAIRES


Ce programme s’adresse aux personnes souhaitant séjourner au Québec et y travailler temporairement. Certaines entreprises Québécoises font appel au recrutement à l’étranger lorsqu’elles ont du mal à trouver au Québec le personnel dont elles ont besoin. 

Dans le cadre ce programme, les postes offerts et disponibles sont classés en fonction du salarie horaire médian au Québec et chaque catégorie de poste impliquera des démarches administratives différentes : 

 

  • Poste haut salaire (égal ou supérieur au salaire horaire médian du Québec) vous devez dans un premier temps trouver un employeur au Québec qui désire vous embaucher temporairement. Votre employeur doit ensuite effectuer certaines démarches auprès du Ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et après du Service Canada, démarches incluant une demande d’Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT), sauf si votre emploi est exempté d’un permis de travail ou de ce l’EIMT (détails Étude à la fin de l’article). Votre employeur devra ensuite élaborer un contrat de travail écrit. Vous devrez ensuite obtenir le consentement du MIFIC à séjourner au Québec pour y travailler temporairement, ce par le biais d’une sélection permanente.Si votre demande est acceptée par le ministère de l’Immigration du Québec, vous aurez à présenter une demande de permis de travail auprès du gouvernement du Canada.  


  • Poste bas salaire (inférieur au salaire horaire médian au Québec) si vous avez trouvé un employeur au Québec souhaitant vous embaucher temporairement, dans un poste à bas salaire, vous devez normalement obtenir un Certificat d’Acceptation du Québec (CAQ). Vous pouvez être exempté d’obtenir le Certificat lorsque la durée de travail continu est de moins de 30 jours ou lorsque l’employé n’est pas rétribué ou encore lorsque l’employeur est dispensé d’EIMT ou dispensé de l’obligation de détenir un permis de travail.

 

 

Dans l’hypothèse où vous souhaiteriez vous établir de manière permanente au Québec après y avoir travaillé temporairement, vous serez admissible au Programme de l’expérience Québécoise (PEQ). 

 

Le délai d’obtention des documents vous autorisant à venir travailler au Québec peut prendre plusieurs mois. Cette période peut varier selon votre pays d’origine. 




C.PROGRAMME DE L’EXPÉRIENCE QUÉBÉCOISE


Ce programme s’adresse aux travailleuses et travailleurs étrangers qualifiés souhaitant obtenir un certificat de sélection du Québec dans le but de vivre au Québec de manière permanente. 

Le Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ) comprend deux volets : un pour les travailleurs étrangers temporaires et un pour les diplômés du Québec.

 

Les conditions générales pour les travailles étrangers sont les suivantes : 

  • Avoir respecté les conditions de votre séjour au Canada;

  • Avoir l’intention de vous établir au Québec pour y occuper un emploi; 

  • Avoir 18 ans ou plus;
  • Avoir une connaissance du français oral qui équivaut à 7; 
  • Se trouver légalement au Québec lorsque vous présentez votre demande; 
  • Être autonome financièrement.

 

Le ou les emploi(s) que vous avez précédemment occupés doivent: 

  • Correspondre à une professions de niveau 0, A ou B de la CNP;

  • Avoir été exercés légalement et à temps plein de manière rémunérée (minimum de 30 heures payées par semaine);

  • L’emploi doit avoir été occupé pendant au moins 24 des 36 mois qui précèdent la présentation de votre demande. 

Si vous remplissez toutes ces conditions, vous pourrez présenter une demande de sélection permanente dans le PEQ sur la Plateforme Arrima du gouvernement du Québec.

Une fois les documents mis en ligne sur la plateforme, vous devrez payer les frais pour l’examen de votre demande. Les frais s’élèvent à 822$ CAD par le ou la requérante principal(e), 176$ pour les époux et conjoint de fait et 176$ pour chaque enfant à charge. 

Vous disposez de 60 jours après avoir présenté votre demande pour payer les frais pour l’examen de votre demande. 

Si votre demande est complète, elle sera traitée dans un délai de 6 mois, délai qui commence lorsque le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration reçoit votre demande de sélection permanente, vos documents de preuve et le paiement des frais pour l’examen de votre demande.

Lorsque votre demande sera traitée, vous devrez obtenir une attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises, attestation qui sera nécessaire à la réussite de votre demande et qui devra être obtenue dans un délai de 60 jours après qu’elle vous soit demandée. 

Après l’examen de votre demande, il y a trois possibilités : 

1. Votre demande est acceptée, auquel cas vous recevrez votre Certificat de sélection du Québec (CSQ)

2. Votre demande est refusée, notamment si vous n’avez pas rempli toutes les conditions du programme ou que vous n’avez pas transmis tous les documents demandés dans le format et le délai donné.

3. Vous pourrez présenter des documents ou justifications permettant de bonifier votre demande, qui sera réexaminée une fois ces pièces complémentaires transmises. 


Vous pourrez ensuite présenter une demande de sélection permanente, selon la même procédure que dans le cadre du Programme Régulier des Travailleurs Qualifiés (PRTQ). 

 

D. PROGRAMME DU QUÉBEC POUR LES GENS D’AFFAIRES


La province du Québec a son propre programme d’immigration pour les gens d’affaires, et propose un parcours type en plusieurs étapes.

Il faut dans un premier temps vous informer sur le Québec et le milieu des affaires. 

Vous devrez ensuite élaborer un projet d’affaires, sous forme de plan d’affaires, qui sera au coeur de votre candidature par le Québec. 

 

 

Par la suite vous devrez faire une demande d’immigration d’affaires comprenant 5  phases importantes : 

  1. Phase de sélection au QuébecLe candidat devra répondre aux conditions requises par l’un des trois programmes d’immigration pour les gens d’affaires (entrepreneur, investisseur, travailleur autonome). Si le candidat est sélectionné, il reçoit un Certificat de sélection du Québec (CSQ);

  2. Phase d’admissibilité au Canada Le candidat et les membres de sa famille devront faire une demande de résidence permanente et passer avec succès l’examen médical et le contrôle de sécurité;

  3. Phase de choix d’un des trois programmes d’immigration pour les gens d’affaires – Chaque programme requiert des conditions d’admissibilité;
  4. Phase de sélection finale qui a pour but d’examiner des points particuliers de votre demande en fonction du programme d’immigration choisi. Vous pourrez être amené à présenter des documents additionnels ou être convoqué à une entrevue de sélection;
  5. Phase d’admission de votre demande : Une fois votre demande acceptée, vous devez envoyer la demande officielle d’immigration et vous affranchir du montant de la demande en fonction du programme d’immigration choisi. Enfin, vous pourrez présenter votre admission auprès du gouvernement du Canada.

Le délai de traitement de votre demande pour ce programme est de 50 mois

 

En tout état de cause, si vous obtenez une offre d’emploi avant d’arriver sur le sol canadien sans faire partie des programmes précités en I, II et III, vous pourrez demander un permis fermé avec Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT) : la plupart des employeurs ont besoin d’obtenir cette étude avant de pouvoir embaucher un travailleur étranger temporaire. Votre employeur devra remplir un formulaire, selon votre catégorie professionnelle, puis l’envoyer à l’Emploi et Développement Social Canada (EDSC) qui vérifiera que le travailleur étranger temporaire comble un besoin et qu’aucun Canadien ou résident permanent n’est disponible pour faire le travail en question.

 


[1]La province du Québec prévoit un système d’immigration spécifique destiné aux travailleurs qualifiés qui est appréhendé en partie III.

[2]https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/immigrer-canada/visa-demarrage/admissibilite.html

[3]Cet article n’inclut pas la possibilité d’immigrer par l’intermédiaire d’un membre de votre famille résidant au Canada ou si vous avez déjà une expérience professionnelle au Canada ou encore si vous souhaitez immigrer au Canada en tant qu’étudiant.

[4]Cet article présente les différents programmes d’immigration au Canada avec les principales exigences mais ne se veut pas exhaustif. Il s’agit d’un article donnant un aperçu des différents programmes à ce jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.